[Enquête Flash] COVID-19 : Evolution des inquiétudes des Français

Share Button

Logo-Talanconsulting_HD-2 (1)Début juillet, 90% des Français (âgés de 18 à 80 ans) se disent inquiets de l’évolution de la situation sanitaire, économique et sociale en France et cette inquiétude a progressé depuis le déconfinement selon une enquête Talan Consulting réalisée par Next Content sur les inquiétudes des Français en lien avec la maladie COVID-19.

Les Français prennent conscience de l’ampleur de la crise et de ses conséquences qui s’annoncent à la fois fortes et durables.

Seuls 17% des Français (18 à 80 ans) déclarent qu’ils n’ont jamais craint pour leur santé. Début juillet, 2 mois après le déconfinement, ils sont désormais un quart à ne pas être inquiet, 8% déclarant ne plus l’être compte tenu de l’évolution de l’épidémie.

Concernant la santé des proches, la proportion de personnes n’étant pas ou plus préoccupées est plus basse (16%). Les Français ont en effet conscience de la vulnérabilité des personnes à risque, et en particulier de parents plus âgés. C’est particulièrement visible quand on analyse les réponses des plus jeunes (18-24 ans). 80% sont toujours inquiets pour leurs proches alors qu’ils ne sont plus que 62% à l’être pour eux-mêmes.

En effet, qu’il s’agisse de la situation sanitaire ou de la situation économique, les Français s’inquiètent davantage pour leurs proches que pour eux-mêmes.

C’est au niveau de la situation économique personnelle que la proportion d’inquiets est la plus basse, même si début juillet, une large majorité de Français (61%) se disent préoccupés pour leur emploi et/ou leurs revenus.

Sur le front de l’emploi et des revenus, les plus jeunes sont les plus inquiets. Début juillet, 69% des 18-24 ans et 64% des 25-34 ans le sont pour leur emploi, leur situation économique contre seulement 57% chez les 50 à 64 ans et 51% chez les 65-80 ans. Chez les moins de 35 ans, les préoccupations demeurent très élevées malgré le déconfinement et la reprise de l’activité économique.

Chez les plus âgés, la baisse est plus sensible. Mais on remarquera que la moitié des plus âgés (plus de 65 ans) sont toujours inquiets de l’évolution de leurs revenus même s’ils ne sont pas exposés pour une large majorité d’entre eux à une perte d’emploi ou une cessation d’activité. Ils redoutent alors une stagnation ou une baisse des pensions, des pertes sur des revenus d’épargne ou d’investissement ou bien encore une hausse des prélèvements et des impôts.

Pour accéder aux résultats complets, avec notamment des données par tranche d’âge pour chacun des indicateurs ou pour obtenir plus d’informations sur l’enquête, nous contacter

Vous trouverez ci-dessous des liens pour accéder aux dernières analyses et publications de Talan Consulting dans le domaine des services financiers

Pour accéder aux résultats complets, avec notamment des données par tranche d’âge pour chacun des indicateurs ou pour obtenir plus d’informations sur l’enquête.

Telecharger l’étude

* L’étude s’appuie sur les résultats d’une enquête en ligne (questionnaire auto-administré) réalisée sur la période du 7 au 10 juillet 2020 auprès de 1 000 Français âgés de 18 à 80 ans, représentatifs de la population connectée à Internet (suivant les critères d’âge, de sexe et de CSP). Les Français les plus âgés (plus de 80 ans), c’est-à-dire les plus vulnérables à la maladie, n’ont donc pas été interrogés pour cette enquête.

A propos de Talan Consulting :
Talan Consulting, cabinet de conseil en management du groupe Talan place l’expertise et l’innovation au cœur de son développement. Avec près de 300 consultants, nos experts métiers vous accompagnent dans vos réflexions, dont celles soulevées lors de cette pandémie notamment sur les secteurs de l’assurance, le secteur financier, celui de l’énergie ou des transports.