Articles par nextcontent

[Étude] Les pratiques de réservation de voyage des Français

ETUDE_2_VIGNETTTE_250x140

Hébergement de vacances, transport, activités…. Comment les voyageurs connectés se comportent-ils pour réserver ? Application mobile, programme de fidélité… Quel rôle jouent-t-ils dans la consommation de voyages ? Les voyageurs sont-ils prêts à partager des données personnelles avec les marques de voyage pour obtenir des informations, conseils ou services personnalisées ? Les réponses dans cette nouvelle étude Next Tourisme réalisée en partenariat avec Adobe sur les pratiques de réservation de prestations de voyage des Français.

Recevoir l’étude

Sommaire de l’étude

Les dates des dernières réservations

Sur le site, depuis l’application, en agence… Les modes de réservation privilégiés suivant les prestations

Les types d’application disponibles sur le smartphone pour s’informer, comparer ou réserver des prestations de voyage

Le partage de données pour améliorer son expérience voyageur en amont de la réservation ou pendant le séjour

Les programmes de fidélité : usages et opinion

Focus sur la dernière expérience de réservation dans l’hébergement de vacances (location, hôtel, résidence ou club, camping) et dans l’aérien

  • Site Internet, application, agence, téléphone : le canal de réservation
  • Les plateformes numériques utilisés, la part des ventes directes
  • Adhésion à un programme de fidélité, partage de données, téléchargement de l’application… L’activation des dispositifs relationnels au moment de la réservation

Recevoir l’étude

 

Cette étude Next Tourisme réalisée en partenariat avec Adobe s’appuie sur les résultats d’une enquête en ligne tenue du 18 au 21 mai 2021 auprès d’un échantillon représentatif (suivant les critères âge, sexe et CSP) de 1 000 Français connectés à Internet et ayant au moins réalisé un voyage au cours des 2 dernières années (77% de l’échantillon ayant voyagé au moins 2 fois sur la période).

Next Tourisme fédère une communauté de décideurs autour des thématiques de l’innovation et de l’analyse des tendances dans le tourisme et ce au travers d’études, de séminaires, de formations et d’un événement annuel référent. Next Tourisme est une marque de la société Next Content, société d’études spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation sur Internet, des nouvelles pratiques numériques et des stratégies digitales des entreprises.

Retrouvez également notre étude de Juin 2021 sur les aspirations et les intentions des Français pour l’été 2021

[Étude] Plateformes et services bancaires innovants

ETUDE_SOPRA_300x140

INB2021_BAN_1400x422_ETUDE_SOPRALa transformation digitale, accentuée par le contexte Covid-19, a eu des conséquences importantes sur le comportement des Français connectés en matière de services bancaires. Quel est l’impact sur la perception de la sécurité de leurs données personnelles ? Quel regard portent-ils sur l’utilisation quotidienne de l’authentification forte ? Comment-ont-ils accédé à leurs services bancaires ? Comment cette période a-t-elle changé leur mode de paiement ? Quels services ont-ils utilisé ?

Ces changements importants nous ont ainsi menés à nous demander de quelle manière cette accélération numérique peut impacter l’avenir. Quels nouveaux services les Français attendent-ils de la part des institutions financières en matière de crédit ou de facilité de paiement ? Dans quelle mesure et dans quels domaines sont-ils intéressés par l’intégration de services tiers sur l’espace en ligne de leur banque ?

Les réponses sont apportées dans cette étude « Plateformes et services bancaires innovants : les pratiques et attentes des Français ». Cette nouvelle étude réalisée par IN Banque (marque de la société Next Content) en partenariat avec Sopra Banking Software s’appuie sur les données d’une enquête en ligne menée fin mai 2021 auprès de 1 077 Français représentatifs de la population connectée à Internet.

Si vous souhaitez recevoir l’étude, vous pouvez vous enregistrer via le bouton ci-dessous. Le lien pour télécharger le rapport vous sera envoyé par email dans les minutes suivantes.

RECEVOIR L’éTUDE

Sommaire détaillé de l’étude

La banque principale, la place des banques en ligne
La place du smartphone et de l’application mobile dans les pratiques bancaires
  • Le téléchargement de l’application mobile
  • La fréquence d’utilisation des services en ligne de la banque principale suivant les écrans
  • Les applications de paiement, d’agrégation et de suivi financier
Le niveau de confiance dans les banques concernant l’exploitation des données comparé aux autres acteurs
  • Les services pour mieux piloter ses dépenses, gérer ses finances personnelles et son épargne
  • Virements, opérations cartes bancaires, demandes de crédit : l’opinion sur les délais de traitement et de réponse
  • Processus de sécurité, réduction des délais de traitement, ouverture de l’offre de souscription en ligne : l’utilité perçue
  • L’enrichissement de l’espace de banque en ligne par l’intégration de services tiers
  • Analyse graphique, conseils, agrégation : l’usage des nouveaux services en ligne pour mieux gérer son argent au quotidien
Crédit, facilités de paiement : ouverture et enrichissement de l’offre de services
  • Paiement en plusieurs fois, paiement différé : la fréquence d’utilisation dans le cadre d’un achat en ligne d’un montant élevé
  • L’intérêt pour une fonctionnalité de comparaison des conditions de différents établissements de crédit sur un site marchand
  • L’intérêt pour une fonctionnalité de comparaison des conditions de différents établissements de crédit sur l’espace de banque en ligne
  • L’intérêt pour une offre de souscription de crédit multimarque depuis le site Internet de sa banque principale
  • L’intérêt pour une place de marché de prestations complémentaires à l’offre de crédit
L’intérêt pour les nouveaux services numériques dans le paiement

RECEVOIR L’éTUDE

IN Banque fédère une communauté de décideurs autour des thématiques de l’innovation numérique dans les services financiers via :

  • Des études et analyses ;
  • Des événements (conférences, séminaires, ateliers…) ;
  • Des partages d’expérience, du networking.

IN Banque est une marque de la société Next Content, société d’études spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation sur Internet, des nouvelles pratiques numériques et des stratégies digitales des entreprises.

[Conférence] NEXT TOURISME 2021 : Nouvelles aspirations, nouvelles expériences

NXT_BAN_300x250_RES72

L’événement Next Tourisme s’est déroulé 3 juin 2021 dans le cadre d’une matinée de conférence en ligne organisée autour de la présentation d’une étude exclusive réalisée par Next Content en partenariat avec Adobe, suivie de l’intervention de plusieurs grandes marques (Accor, Air France, Center Parcs, SNCF, Gîtes de France) qui ont délivré leurs visions et présenté leurs initiatives et innovations.

La conférence, organisée par Next Content, était enregistrée à Paris et diffusée en direct sur Internet.

Pour visualiser le replay de la conférence, s’inscrire et créer un compte sur : Live.next-tourisme.com

Les thématiques de la conférence :

  • Les intentions et aspirations des voyageurs pour cet été
  • Les tendances observées par des grands acteurs du tourisme pour les prochains mois
  • L’évolution des usages numériques dans le cadre des réservations de prestations de voyage
  • Les stratégies des marques de voyage pour adapter leur offre, leur discours et leurs services
  • Les innovations pour améliorer l’expérience voyageur lors de la réservation et pendant le voyage
  • Les enjeux autour de la personnalisation et de la bonne exploitation des données clients
  • Le paiement, clé de voute d’un parcours de réservation efficace et sécurisant

→ Consulter le programme détaillé

Inscrivez-vous pour visualiser la conférence en replay

NEXT TOURISME 2021, une conférence Next Content

 

[Etude] Les aspirations et intentions des voyageurs français pour l’été 2021

ETUDE_1_VIGNETTTE_300x140

Alors que la crise Covid-19 a conduit à plusieurs mois de restrictions importantes dans de nombreux domaines, la limitation des voyages figure tout en haut dans la hiérarchie de ce qui a le plus manqué aux Français. Si on cumule les voyages en France et les voyages à l’étranger en dédoublonnant c’est 60% des personnes qui ont placé le voyage parmi les 3 manques les plus importants. Alors que progressivement les restrictions se lèvent et que se préparent les vacances d’été, Adobe a souhaité en savoir plus sur les aspirations et les intentions pour cet été 2021 et s’est associé à Next Tourisme (marque de la société Next Content) pour réaliser cette nouvelle étude dont vous pouvez découvrir le sommaire détaillé ci-dessous.

Sommaire de l’étude

La place des voyages dans les arbitrages de consommation

  • Les principaux manques dus aux restrictions sanitaires
  • Les postes de dépenses les plus exposés à la dégradation des revenus

Les intentions de voyages pour l’été 2021

  • L’état d’avancement des projets de voyages
  • Les raisons de l’absence de projets de vacances, la place des inquiétudes ou contraintes liées à la Covid-19
  • France, Europe, hors Europe, mer, montagne, campagne, ville : le type de destinations choisies ou envisagées
  • Le recours à un professionnel d’une agence de voyage pour les voyages à l’étranger
  • Voiture, train, avion… Les moyens de transport envisagés
  • Hôtel, location, camping, résidence secondaire… Les hébergements de vacances envisagés
  • Nature, découvertes, activités, fêtes, culture… Les principales aspirations
  • Les critères prioritaires et importants dans les choix pour les vacances
  • La prise en compte de la protection de l’environnement, de la lutte contre le réchauffement climatique dans le cadre des prochaines vacances d’été

Hébergement de vacances : les améliorations, les nouveaux services les plus attendus

Hébergement de vacances, transports, activités : la perception de la sécurité sanitaire

Pour recevoir le rapport, rendez-vous sur sur notre plateforme sectorielle NEXT TOURISME dédiée à l’innovation dans les services financiers.

Recevoir l’étude

Cette étude réalisée par Next Tourisme en partenariat avec Adobe s’appuie sur les résultats d’une enquête en ligne tenue du 18 au 21 mai 2021 auprès d’un échantillon représentatif (suivant les critères âge, sexe et CSP) de 1 000 Français connectés à Internet et ayant au moins réalisé un voyage au cours des 2 dernières années (77% de l’échantillon ayant voyagé au moins 2 fois sur la période).

Next Tourisme fédère une communauté de décideurs autour des thématiques de l’innovation et de l’analyse des tendances dans le tourisme et ce au travers d’études, de séminaires, de formations et d’un événement annuel référent. Next Tourisme est une marque de la société Next Content, société d’études spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation sur Internet, des nouvelles pratiques numériques et des stratégies digitales des entreprises.

[Conférence] IN BANQUE 2021, le 24 juin : Accélération numérique

INB2021_BAN_300x250PX

INB2021_BAN_1400x422_HP_CNext Content organise le 24 juin la 7ème édition de la conférence IN BANQUE. Cet événement se déroule à l’Aéro-Club de France à Paris. Compte tenu du nombre limité de places pour y assister en présentiel, il est également possible de s’inscrire pour la suivre en direct sur Internet.

Pour obtenir le détail sur les conditions d’accès en présentiel et numérique : accès à la billetterie

Ce rendez-vous de l’innovation numérique dans les services financiers abordera notamment cette année (voir le programme détaillé) :

  • L’impact de la crise Covid-19 sur les pratiques et attentes clients
  • La reconfiguration des modèles bancaires et l’évolution des stratégies d’innovation
  • L’open banking et les marketplaces de services
  • L’hybridation entre l’humain et la technologie dans le conseil financier
  • L’innovation numérique au service de l’expérience client
  • La digitalisation des parcours clients et l’automatisation des processus
  • La banque conversationnelle
  • L’accélération numérique dans la banque B2B

BPCE, Société Générale, Indosuez Wealth Management, Rothschild & Co, Banque des Territoires, LCL, Qonto, Orange Bank, AXA Banque, Ma French Bank, October, Nalo, Leocare, OnlyOne, Rift… Groupes bancaires, fintechs, assurtechs délivreront leurs visions et leurs retours d’expérience lors de la 7ème conférence IN BANQUE.

→ Consulter le programme détaillé

→ Accéder à la liste complète des intervenants

→ Inscrivez-vous rapidement et profitez du tarif préférentiel

IN BANQUE 2021, une conférence Next Content

 

[Communiqué] L’impact de la crise Covid-19 sur les pratiques d’achats des entreprises

EnqueteB2B_Graph

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’impact de la crise Covid-19 sur les pratiques d’achats des entreprises

Résultats de l’étude Fevad / Next Content / Médiamétrie sur le e-commerce B2B

A l’occasion des Enjeux Innovation B2B, la Fevad a présenté les résultats d’une étude réalisée par Next Content et Médiamétrie sur les achats e-commerce en B2B. Cette étude permet de mieux comprendre l’évolution des pratiques et politiques d’achat des entreprises et professionnels et les transformations liées à la crise Covid-19. Il en ressort notamment que la crise sanitaire a entrainé l’accélération de la digitalisation des achats des professionnels.

34% des clients des sites d’e-commerce B2B considèrent ainsi que la crise sanitaire les a conduits à développer les commandes en ligne au détriment des autres canaux (e-mail, fax, magasins, agences, téléphone, prise de commande par les commerciaux). Plus des deux tiers d’entre eux estiment que ce transfert de commandes vers le canal e-commerce est désormais acquis.

D’un point de vue sectoriel, c’est dans l’agriculture, le commerce et dans le secteur de la santé que l’on trouve les plus fortes proportions d’acheteurs qui ont accru leurs commandes sur Internet. Et c’est dans l’industrie et le secteur public que les taux sont les plus bas

EnqueteB2B_GraphPour Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad, « Cette accélération du développement des commandes en ligne en B2B s’explique à la fois par un effet demande : les clients confinés en télétravail ne disposaient plus des systèmes et équipements habituels pour procéder à leurs achats et se trouvaient donc incités à basculer vers les plateformes e-commerce. Mais cela s’explique également par une offre importante. Compte tenu du contexte et percevant que cette accélération de la digitalisation des achats allait durer, beaucoup de distributeurs ont recentré ou accentué leurs efforts sur le digital. »

L’impact de la crise Covid-19 sur la relation client-fournisseur

Le développement du télétravail et des échanges en visio-conférence induit par la crise Covid-19 a également fortement transformé les relations commerciales entre les distributeurs et leurs clients : diminution des rendez-vous en face-à-face, des réunions physiques, des déplacements dans des salons, événements… Toutefois, s’agissant des visites de salons, de la présence dans des événements professionnels, les acheteurs dans leur grande majorité considèrent qu’une fois la crise passée eux-mêmes ou plus largement leur entreprise se déplaceront de nouveau dans ces événements. Pour les rendez-vous en face-à-face ou les déplacements professionnels, les avis sont plus partagés et l’impact serait alors plus profond et plus durable. Ainsi, 37% des acheteurs ayant des échanges directs avec les fournisseurs estiment que la relation à distance fonctionne très bien et qu’ils ne pensent pas reprendre (ou très modérément) les rendez-vous en face-à-face à l’issue de la crise Covid-19. Ces rendez-vous pourraient être réservés à des moments clés de la relation client fournisseur (réponse à appel d’offre, négociation de contrat cadre, achat d’une prestation ou de produit complexe et coûteux…) où le face-à-face peut apporter une forte plus-value.

Philippe Nantermoz, Directeur Général chez Legallais confirme cette tendance forte « La visio existe depuis très longtemps mais n’avait pas pris son envol. Même si un retour des rendez-vous, des réunions en « présentiel » est attendu par beaucoup, il est certain que la visio restera l’un des grands acquis de la Covid-19 et va transformer fortement et durablement les relations commerciales et le travail des forces de vente ».

Quels changements sur les pratiques et les politiques d’achat ?

Alors que la crise sanitaire favorise un développement des commandes sur Internet, l’étude s’est intéressée à l’évolution des pratiques d’achats en ligne et aux attentes des clients. L’enquête a décrypté le parcours client lors du dernier achat en ligne et notamment la recherche d’informations préalables et la sélection des fournisseurs.

Au-delà du prix qui reste plus que jamais décisif, ce qui compte fortement pour le client B2B dans le choix du site e-commerce, c’est sa capacité à disposer du produit rapidement, avec une livraison garantie. La disponibilité en stock est un des critères de choix pour 52% des clients. Selon les acheteurs interrogés, la disponibilité des produits mais aussi les garanties sur les livraisons sont les 2 critères qui ont le plus gagné en importance, la crise Covid-19 ayant pu créer des tensions importantes sur les approvisionnements. Et cela n’a pas été sans incidence sur la relation client-fournisseur avec un recours au téléphone qui est resté très important de la part des clients notamment pour se rassurer sur le produit, ses caractéristiques techniques mais aussi les disponibilités. C’est particulièrement le cas parmi les clients grandes entreprises et entreprises de taille intermédiaire : plus de la moitié des acheteurs dans les ETI/GE ont cherché de l’information avant de procéder à la commande en ligne et parmi eux 20% ont eu un contact téléphonique avec le fournisseur.

Selon Nathalie Chapusot, Directrice Générale Déléguée Marketing, Commercial & E-Commerce, chez Raja Group « La crise sanitaire a été un accélérateur de la façon de gérer le lien avec le client. La période a exigé encore plus de conseils, d’accompagnement et d’écoute. La relation se porte actuellement tout autant sur ces qualités humaines d’aide et de rassurance que sur les qualités de vente. »

La digitalisation des achats consécutives à la crise Covid-19 a renforcé les exigences d’une expérience en ligne simple et efficace. Les clients B2B souhaitent gagner du temps et de l’autonomie, réduire les erreurs de commande sans avoir à solliciter le support client. Cela constitue un critère de choix pour plus de 40% des clients e-commerce, et ce dans pratiquement toutes les catégories de produits. 31% des acheteurs dans les grandes entreprises ou entreprises de taille intermédiaire indiquent que la facilité à passer commande en ligne est beaucoup plus importante depuis la crise Covid-19 dans le choix d’un fournisseur.

Selon Stéphane Loire, Directeur associé de Next Content « Dans ces grandes entreprises, les clients acheteurs sont souvent soumis à des systèmes achats plus complexes avec des clients ne pouvant pas toujours aller directement sur les sites e-commerce et où le recours au téléphone est encore très important ».

Les achats et la responsabilité sociale et environnementale des entreprises

Un des autres enseignements de l’étude concerne la politique ou les engagements RSE du distributeur (responsabilité sociale et environnementale) qui ne figurent pas encore en tête des critères de choix des fournisseurs. Néanmoins, les acheteurs intègrent de plus en plus dans leurs pratiques d’achat des considérations environnementales et sociétales. Ces critères peuvent différencier deux fournisseurs proches sur le prix, la disponibilité en stock, la fiabilité logistique ou encore la qualité de l’expérience utilisateur sur Internet.  En outre, pour beaucoup d’acheteurs, les pratiques et politiques d’achats sont une composante importante des engagements et de la responsabilité sociale et environnementale de leur entreprise. Cela joue davantage sur les produits achetés (ses caractéristiques, l’origine géographique) et la réduction de certaines consommations que sur le choix du fournisseur. Ainsi, parmi les décideurs interrogés (dirigeants d’entreprise, directeurs ou responsables achats, services généraux d’un établissement ou d’un département de l’entreprise), 44% disent avoir modifié leurs pratiques ou politiques en 2020 en tenant davantage compte du Made In France. Ils sont 29% à avoir cherché en 2020 à réduire les achats à fort impact environnemental. Et chez les plus grands clients, le respect par les fournisseurs de certains critères RSE est déjà un pré-requis.

Selon Julie Dang Tran, Directrice Générale de Manutan France « La note environnementale est maintenant très importante quand on est sollicité par des grands groupes dans le cadre d’appels d’offres. Manutan en tant que distributeur est jugé sur sa propre performance notamment en matière logistique mais surtout sur son offre, sa sélection de produits. Par exemple, on nous demande des indices de réparabilité. Nous avons donc des démarches de plus en plus marquées sur ces sujets chez nos clients et des exigences de plus en plus fortes à ce niveau ».

Jamila Yahia Messaoud, Directrice du département Consumer Insights à Médiamétrie, conclut : « La crise sanitaire a été un véritable accélérateur de la digitalisation de multiples fonctions dans les entreprises. Les confinements successifs et le télétravail qui s’est imposé à beaucoup de professionnels ont induit une adaptation des pratiques d’achat, des interactions professionnelles d’une part et ont mis le projecteur sur des exigences latentes de la part des acheteurs professionnels, notamment les engagements RSE des distributeurs. Il y a fort à parier que certaines de ces adaptations se transformeront en évolutions profondes. »

Accéder à l’infographie de synthèse de l’étude

Méthodologie :

Next Content et Médiamétrie en partenariat avec la Fevad ont mené une enquête en ligne réalisée en octobre et novembre 2020 auprès de 1 645 personnes réalisant des achats sur Internet à titre professionnel (dernier achat à moins de 6 mois pour 98%). Le questionnaire a été adressé aux clients des enseignes de distribution et de e-commerce B2B suivantes, toutes membres de la Fevad : Agrizone.net, Bruneau.fr, Jpg.fr, Mabeo-direct.fr, Tereva-direct.fr, Manutan.fr, Maxiburo.fr, Raja.fr, Ldlc-pro.com, Ugap.fr, Cdiscount Pro, Onedirect.fr, Boxtal.com, Legallais.com, Frankel.fr, Pro.carea-sanitaire.fr, Voussert.fr.

A propos de la Fevad

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance est l’organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. Elle fédère aujourd’hui 600 entreprises et plus de 800 sites internet La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l’information permettant l’amélioration de la connaissance du secteur et d’agir en faveur du développement durable et éthique du commerce électronique en France.

Pour en savoir plus : www.fevad.com
Suivez-nous sur twitter : @FevadActu

A propos de Next Content

Next Content est une société d’études et de conseils spécialisée dans l’analyse des comportements de consommation, notamment sur Internet, et des stratégies digitales des entreprises. Next Content organise chaque année plusieurs évènements sectoriels liés à l’innovation numérique dont un avec le soutien de la Fevad consacré à l’innovation dans le commerce et le marketing B2B : Les Enjeux Innovation B2B (www.innovation-b2b.com)

Pour en savoir plus : www.next-content.com
Suivez-nous sur twitter : @nextcontent

A propos de Médiamétrie

Médiamétrie observe, mesure et analyse les comportements du public et les tendances du marché. L’institut est né en 1985 pour répondre aux besoins nouveaux nés d’un paysage audiovisuel en pleine mutation. Il se positionne comme l’une des premières sociétés d’études par enquêtes et panels en France. L’institut développe aujourd’hui des technologies et des méthodes scientifiques pour mesurer les comportements du public sur tous les réseaux de diffusion et tous les écrans. Médiamétrie propose une offre robuste et complète d’études ad hocs, s’appuyant sur ses moyens en terrain d’enquête téléphoniques et en ligne ainsi que ses expertises de traitement de la data et d’analyse des tendances.

Contacts Presse :

FEVAD – Nathalie Laîné – Responsable Communication – 01 42 56 38 86 – nlaine@fevad.com
NEXT CONTENT – Stéphane Loire – Directeur Associé – 06 67 27 86 91 – Nous contacter

Replay de la conférence en ligne : Les Enjeux Innovation B2B 2020

B2B_2020_BAN_300x250

B2B2020_BAN_SITE_1020x428_REPLAY (002)Les Enjeux Innovation B2B 2020 : Game Changers

La conférence en ligne organisée par Next Content avec le soutien de la Fevad est désormais accessible en replay

Achats, sourcing, supply chain, e-commerce, data, IA … Les Enjeux Innovation B2B 2020 ont analysé les nouvelles tendances et enjeux dans les échanges inter-entreprises, à la lumière notamment de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques.

Saint-Gobain Distribution Bâtiment, Groupe Pomona, Raja Group, RS Components, Thermo Fisher Scientific, Salesforce, Mirakl, Euler Hermes, PROS… les décideurs de l’écosystème B2B ont délivré leur vision de ces évolutions dans les pratiques d’achat et la relation client. Ils ont partagé également retours d’expérience, projets et plus largement leur stratégie pour s’adapter à cette nouvelle donne.

Les principaux enseignements de la nouvelle étude de la Fevad réalisée par Next Content, avec Médiamétrie, sur les achats B2B « Nouvelles pratiques et nouvelles exigences des clients professionnels et entreprises » ont été présentés en introduction de la conférence.

La conférence Les Enjeux Innovation B2B 2020 diffusée en direct sur Internet le 1er décembre est désormais disponible en replay.

Les thématiques de la conférence :

  • Achats B2B : les nouvelles pratiques numériques, l’évolution des exigences clients
  • Directions Achats : les leçons de la crise, les transformations durables
  • Commerce B2B : la nouvelle donne
  • Plateformes digitales B2B : quelles ambitions pour les acteurs traditionnels ?
  • Déployer un portail d’achat self-service adapté à ses clients et à leur modèle commercial
  • Digitaliser ses processus de vente
  • Hybridation digital / humain : le numérique au service du client et de l’organisation

Les sessions en replay accessibles depuis www.innovation-b2b.com

[Étude] Expérience client et nouveaux services numériques dans l’assurance

NC_ASSU_2020_09_BAN_300x300

 

NC_ASSU_2020_09_BAN_580x260_MAILINGNext content publie la quatrième édition de son étude Expérience client et services numériques dans l’assurance qui décrypte en détail l’évolution des usages et attentes des Français en matière de services numériques dans l’assurance des biens et des personnes. Elle apporte cette année un éclairage particulier sur l’impact de la Covid-19 et ses conséquences sur les pratiques des assurés.

Cette étude repose sur l’analyse des résultats d’une enquête réalisée au mois de juillet 2020 auprès de 1 003 Français représentatifs de la population connectée à Internet (suivant les critères d’âge, de sexe et de CSP) et clients d’au moins une assurance ou mutuelle.

Les principaux thèmes de l’étude

  • Les usages numériques selon les besoins des assurés (souscription, modification de contrat, sinistre ou accident, gestion des contrats et attestations…), les assurances souscrites et les profils des clients
  • Les usages sur smartphone (le téléchargement d’application, les services utilisés…)
  • La souscription de produits d’assurance et la modification de contrat (fréquence, type de produit, canaux utilisés de la prise d’information à la finalisation du contrat) dans l’assurance des biens et des personnes
  • La connaissance et les usages en matière de services conversationnels automatisés (chatbot, voicebot).
  • Les intentions de changement d’assurance et la perception des nouveaux modèles notamment l’assurance connectée
  • Les attentes prioritaires en matière de nouveaux services numériques
  • L’intérêt pour l’accès à des services hors assurances depuis les plateformes numériques des assureurs

Découvrir le sommaire détaillé, les modalités pour acquérir l’étude sur notre plateforme sectorielle IN BANQUE dédiée à l’innovation dans les services financiers.

Découvrir l’étude

[Enquête Flash] COVID-19 : Évolution des inquiétudes des Français

Covid2

Début juillet, 90% des Français (âgés de 18 à 80 ans) se disent inquiets de l’évolution de la situation sanitaire, économique et sociale en France et cette inquiétude a progressé depuis le déconfinement selon une enquête Talan Consulting réalisée par Next Content sur les inquiétudes des Français en lien avec la maladie COVID-19.

Les Français prennent conscience de l’ampleur de la crise et de ses conséquences qui s’annoncent à la fois fortes et durables.

Enquete_Covid_1Seuls 17% des Français (18 à 80 ans) déclarent qu’ils n’ont jamais craint pour leur santé. Début juillet, 2 mois après le déconfinement, ils sont désormais un quart à ne pas être inquiet, 8% déclarant ne plus l’être compte tenu de l’évolution de l’épidémie.

Concernant la santé des proches, la proportion de personnes n’étant pas ou plus préoccupées est plus basse (16%). Les Français ont en effet conscience de la vulnérabilité des personnes à risque, et en particulier de parents plus âgés. C’est particulièrement visible quand on analyse les réponses des plus jeunes (18-24 ans). 80% sont toujours inquiets pour leurs proches alors qu’ils ne sont plus que 62% à l’être pour eux-mêmes.

En effet, qu’il s’agisse de la situation sanitaire ou de la situation économique, les Français s’inquiètent davantage pour leurs proches que pour eux-mêmes.

C’est au niveau de la situation économique personnelle que la proportion d’inquiets est la plus basse, même si début juillet, une large majorité de Français (61%) se disent préoccupés pour leur emploi et/ou leurs revenus.

Enquete_Covid_2Enquete_Covid_3Sur le front de l’emploi et des revenus, les plus jeunes sont les plus inquiets. Début juillet, 69% des 18-24 ans et 64% des 25-34 ans le sont pour leur emploi, leur situation économique contre seulement 57% chez les 50 à 64 ans et 51% chez les 65-80 ans. Chez les moins de 35 ans, les préoccupations demeurent très élevées malgré le déconfinement et la reprise de l’activité économique.

Chez les plus âgés, la baisse est plus sensible. Mais on remarquera que la moitié des plus âgés (plus de 65 ans) sont toujours inquiets de l’évolution de leurs revenus même s’ils ne sont pas exposés pour une large majorité d’entre eux à une perte d’emploi ou une cessation d’activité. Ils redoutent alors une stagnation ou une baisse des pensions, des pertes sur des revenus d’épargne ou d’investissement ou bien encore une hausse des prélèvements et des impôts.

Enquete_Covid_4Pour accéder aux résultats complets, avec notamment des données par tranche d’âge pour chacun des indicateurs ou pour obtenir plus d’informations sur l’enquête, nous contacter

Vous trouverez ci-dessous des liens pour accéder aux dernières analyses et publications de Talan Consulting dans le domaine des services financiers

Pour accéder aux résultats complets, avec notamment des données par tranche d’âge pour chacun des indicateurs ou pour obtenir plus d’informations sur l’enquête.

Télécharger l’étude

* L’étude s’appuie sur les résultats d’une enquête en ligne (questionnaire auto-administré) réalisée sur la période du 7 au 10 juillet 2020 auprès de 1 000 Français âgés de 18 à 80 ans, représentatifs de la population connectée à Internet (suivant les critères d’âge, de sexe et de CSP). Les Français les plus âgés (plus de 80 ans), c’est-à-dire les plus vulnérables à la maladie, n’ont donc pas été interrogés pour cette enquête.

A propos de Talan Consulting :
Talan Consulting, cabinet de conseil en management du groupe Talan place l’expertise et l’innovation au cœur de son développement. Avec près de 300 consultants, nos experts métiers vous accompagnent dans vos réflexions, dont celles soulevées lors de cette pandémie notamment sur les secteurs de l’assurance, le secteur financier, celui de l’énergie ou des transports.

[Conférence] IN BANQUE 2020 : Hybridation & Diversification

INB2020_BAN_1400x422_20191106

INB2020_BAN_1400x422_20191106Next Content vous donne rendez-vous le 6 février 2020 prochain pour la 6e édition de la conférence IN BANQUE.

Le rendez-vous de l’innovation numérique dans la banque et l’assurance abordera notamment cette année (voir le programme détaillé) :

  • L’hybridation digital / humain : impact et enjeux sur les parcours clients
  • Les nouvelles expériences clients portées par l’open-banking
  • Les modèles digital centric : croissance et valorisation
  • Les pivots stratégiques des fintechs et assurtechs
  • Marketplace : élargir son offre, sa base clients et diversifier son financement
  • Beyond Banking : diversifier son offre au-delà des services financiers
  • L’apport et les conséquences de l’automatisation, de l’IA
  • Technologies conversationnelles : quand le robot prend les codes de l’humain

BNP Paribas, Crédit Agricole, Orange Bank, Crédit Mutuel Arkéa, Belfius, Ma French Bank, Banque Casino, N26, Transferwise, Finleap, Youse / CNP, Deposit Solutions, Luko… Réseaux bancaires, néobanques, fintechs, assurtechs délivreront leurs visions et leurs retours d’expérience lors de la 6ème conférence IN BANQUE consacrée à la reconfiguration des modèles et des organisations dans les services financiers.

→ Consulter le programme détaillé

→ Accéder à la liste complète des intervenants

→ Inscrivez-vous rapidement et profitez du tarif préférentiel

IN BANQUE 2020, une conférence Next Content