Vacances des Français : budgets en baisse mais lueur d’optimisme sur le Web

Communiqué de presse

Logo NC

Si les intentions en matière de dépenses de voyage pour 2014 penchent plutôt vers la restriction (une baisse est prévue dans 30% des cas, une stabilité dans 51%), les consommateurs vont, dans les faits, opérer des arbitrages qui vont leur permettre de maîtriser leur budget vacances.

Fréquence, durée et distance seront les trois principales variables sur lesquelles ils vont intervenir pour réduire ou contenir leurs budgets. Ensuite, les intentions de réduire l’usage de la voiture sont fortes, avec pour certains consommateurs la volonté de privilégier le train. Autre phénomène : le développement de la pratique de la location entre particuliers, surtout chez les moins de 40 ans.

C’est ce que révèle une étude Next Content, l’Observatoire 2014 de l’e-Tourisme, qui analyse les comportements de 1200 consommateurs représentatifs de la population internaute française.

C’est dans les tranches de revenus les plus basses et parmi les plus jeunes consommateurs que l’on trouve les plus forts clivages dans les intentions en matière budgétaires. On y retrouve à la fois de fortes proportions de personnes avec des budgets en hausse mais aussi de fortes proportions dans des logiques de restrictions. Et, parmi les foyers ayant déjà des budgets vacances conséquents, on constate la plus faible proportion de budgets en baisse. Ainsi seuls 18% des consommateurs disposant d’un budget vacances supérieur à 5 000 euros prévoient une baisse en 2014, contre 30% pour l’ensemble des consommateurs.

Du côté de l’offre, les décideurs de l’e-tourisme du secteur privé se montrent plutôt optimistes sur l’évolution de la conjoncture sur leur marché. Une majorité pense qu’elle va s’améliorer et 70% des décideurs des sites à forte audience (plus de 500 000 visites) pensent que la conjoncture sur leur marché va s’améliorer.

Mais pour la plupart d’entre eux, le rebond restera modeste. C’est particulièrement le cas pour les agences ou tour opérateurs, où aucun n’imagine une forte reprise sur le marché.

cp-tourisme

Les jeunes, catégorie atypique car nouveaux consommateurs de voyage

Les moins de 25 ans sont ainsi plus nombreux à avoir l’intention d’accroître l’usage de la voiture. Dans cette tranche d’âge figure les jeunes conducteurs, qui, fort de cette nouvelle mobilité, peuvent s’autoriser plus de déplacements et des plus longues distances.

Certains jeunes actifs profitent d’un nouveau pouvoir d’achat pour s’autoriser des vacances plus élaborées, avec des budgets en hausse et plus de visites. Ils sont également plus enclins à développer l’usage de la location entre particuliers mais aussi de l’échange d’appartement.

Achat séparé des différentes prestations dans les 3/4 des cas

Si les consommateurs se montrent à même d’actionner les bons leviers budgétaires, c’est aussi parce que près des 3/4 d’entre eux achètent les différentes prestations séparément, toutes destinations confondues. L’achat de packages ne devient majoritaire qu’en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie.

Et parmi ceux qui achètent un package, 80% le personnalisent (visites, modes d’hébergement, mais aussi étapes).

L’Observatoire Next Content 2014 de l’e-Tourisme propose un décryptage complet des parcours de consommation des internautes en matière de voyage, déjà réalisé dans les 12 derniers mois où à venir (90% ont acheté une prestation de voyages au cours des 12 derniers mois). Il évalue le poids des nouveaux phénomènes d’économie du partage dans le tourisme et confronte ces résultats avec les projets et stratégies de plus de 200 décideurs du secteur du tourisme sur Internet.

La méthodologie

Ces résultats sont extraits de l’étude Observatoire de l’e-tourisme 2014. Cette étude comprend deux grands volets qui se font écho.

  • Une enquête menée avec Toluna en mars 2014 auprès d’un échantillon représentatif de 1 200 internautes consommateurs de voyages. Cette enquête permet de bien mesurer et comprendre la place des différents canaux et médias à toutes les étapes de la consommation de voyages (préparation, documentation, sélection des prestataires, achat et réservation, relation client et SAV…). Elle décrit préalablement dans le détail le dernier voyage ayant donné lieu à un achat de prestations (destinations, durée, période, modes de transports consommés). Elle fournit également comportements et opinions sur les nouveaux modèles de consommation collaborative et les attentes en matière de nouveaux services mobiles.
  • Une seconde enquête auprès de 200 décideurs de l’e-tourisme menée en mars 2014 en collaboration avec l’Echo Touristique, etourisme.info et l’ESCAET. Cette enquête fournit bilan, vision et retours d’expériences des décideurs sur leur stratégie Web et mobile.
Contact presse

Nous tenons à disposition chiffres et graphiques extraits de l’étude pour approfondir.
Stéphane Loire, Directeur associé – Next Content
Tél : 06 67 27 86 91

A propos de Next Content

Next Content (www.next-content.com) est une société d’études et d’événements spécialisée sur l’analyse des usages Web, des nouveaux comportements de consommation online et des stratégies digitales des entreprises. Next Content fournit également conseils et prestations à ses clients (annonceurs, médias, institutions…) autour de la médiatisation et la monétisation des résultats et des contenus. Next Content accompagne enfin les entreprises dans leurs projets de formations dans les domaines du digital et de l’e-business. Next Content est également le créateur de l’événement Next Tourisme dont la première édition le 10 avril a réuni plus de 200 professionnels du secteur e-tourisme.